DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouveau président pour redorer le blason de la Chmabre des Communes britannique

Vous lisez:

Un nouveau président pour redorer le blason de la Chmabre des Communes britannique

Taille du texte Aa Aa

Sa tâche sera immense… John Bercow, qui vient d‘être élu par ses pairs à la tête de la Chambre des Communes britannique, va devoir rendre sa crédibilité à une institution fortement destabilisée par le scandale des notes de frais des parlementaires.

Comme c’est la tradition, le nouveau président a été traîné par deux députés jusqu‘à son poste de Speaker. John Bercow, conservateur modéré de 46 ans, ne sera pas, comme ses prédécesseurs, responsable des indemnités accordées aux élus, car c’est désormais un organisme indépendant qui devra s’en charger. Bercow lui-même a été éclaboussé par ce scandale, certains n’ont pas manqué de le rappeler dès son élection, et la presse britannique l‘évoque ce matin. Le scandale des notes de frais abusives a déjà coûté leur poste à une quinzaine de députés, dont plusieurs ministres. Le dernier président du parlement, Michael Martin, a lui-même été poussé vers la sortie à cause de sa gestion jugée desastreuse de la crise… C‘était la première démission d’un speaker depuis 1675 .