DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Agim Ceku sera-t-il traduit devant la justice serbe ?

Vous lisez:

Agim Ceku sera-t-il traduit devant la justice serbe ?

Taille du texte Aa Aa

Le sort de l’ancien Premier ministre kosovar, arrêté mardi en Bulgarie sur la base d’un mandat d’arrêt international, dépend d’un tribunal de Sofia. La justice bulgare doit en effet statuer sur son maintien ou non en détention. La Serbie réclame son extradition pour le juger pour crimes de guerre. Pristina espère sa libération rapide. “Nous ne pensons pas que la diplomatie bulgare l’a arrêté avec l’objectif de porter ombrage à une personnalité kosovare explique le vice-Premier ministre du Kosovo. Je suis persuadé que les autorités bulgares sont conscientes que ces accusations ont des motivations politiques.”

Agim Ceku, 48 ans, restera en garde à vue jusqu‘à samedi, date à laquelle la justice se prononcera. La Serbie l’accuse d’avoir perpétré des crimes en Croatie pendant la guerre d’indépendance entre 1991 et 1995 et au Kosovo où il dirigeait l’UCK, l’Armée de libération du Kosovo. Son arrestation en Bulgarie a provoqué une certaine confusion. Visite officielle pour les uns, visite à caractère privé pour les autres. Reste que le sort d’Agim Ceku est entre les mains de la Bulgarie, mal à l’aise d’avoir à choisir un camp.