DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouveau gouvernement pour la France

Vous lisez:

Un nouveau gouvernement pour la France

Taille du texte Aa Aa

Le président français Nicolas Sarkozy a procédé hier à un remaniement ministériel beaucoup plus poussé que prévu.

Il s’agissait au départ de remplacer les deux ministres élus au parlement européen, Michel Barnier et Rachida Dati, mais au final ce sont huit ministères qui ont été réattribués. Rachida Dati est donc remplacée à la justice par Michèle Alliot-Marie, qui prend du galon et devient ministre d’Etat. Et c’est le ministre du Travail, Brice Hortefeux, fidèle de longue date de Nicolas Sarkozy, qui hérite du portefeuille de l’Intérieur. Réaction à ce remaniement d’Harlem Désir, Secrétaire national du PS : “Ce n’est pas un changement de cap qui s’annonce au moment où la France aurait besoin de changement de politique pour faire façe à la crise, mais au contraire, une aggravation de la politique anti-sociale, un véritable tour de vis social qu’indiquent d’ailleurs déjà les mesures annoncées sur les retraites, celles sur le travail de dimanche”. Mais le vrai “coup” de Nicolas Sarkozy vient de la nomination à la culture de Frédéric Mitterand, neveu de l’ancien président français socialiste. Un Mittérand dans un gouvernement UMP, c’est inédit même s’il est vrai que le remplaçant de Christine Albanel avait appelé à voter Sarkozy en 2007. “Pour la famille Mittérand et pour ce qu’a représenté François Mittérand, réagit Noël Mamère, le fait qu’un de ses petit neveux accepte de gouverner avec Nicolas Sarkozy doit faire que le président retourne dans sa tombe aujourd’hui”. Parmi les autres changements, signalons la suppression pure et simple du Secrétariat d‘état aux droits de l’Homme, dont la locataire, Rama Yade, se retrouve au ministère de la Jeunesse et des Sports.