DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Première réunion de l'OTAN en Asie centrale

Vous lisez:

Première réunion de l'OTAN en Asie centrale

Taille du texte Aa Aa

S’allier les pays riverains de l’Afghanistan – c’est l’objectif de la toute première réunion de l’OTAN en Asie centrale.

C’est à Astana, au Kazakhstan que se sont retrouvés les 49 pays membres du Conseil de partenariat euro-atlantique. Le secrétaire général sortant de l’Alliance, Jaap de Hoop Scheffer, a rappelé les multiples enjeux liés à la sécurité dans la région : “ Les circuits qui permettent le transfert instantané de fonds ou d’informations pâr-delà les frontières peuvent également être utilisés par les réseaux criminels pour le trafic de toutes les marchandises imaginables ou presque, qu’il s’agisse de fonds blanchis, d‘êtres humains ou de composants de missiles ou de matières fissiles.” Le Kazakhstan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan constituent avec la Russie des voies alternatives d’approvisionnement pour les forces de l’OTAN en Afghanistan. Les Etats-Unis ont d’ailleurs convaincu le Kirghistan à grand renfort d’arguments financiers de ne pas fermer la base américaine de Manas. Pour ne pas contrarier la Russie, le Kirghizstan a cependant exigé qu’elle ne serve qu’au transport de frêt non militaire.