DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Défi démocratique derrière les élections en Albanie

Vous lisez:

Défi démocratique derrière les élections en Albanie

Taille du texte Aa Aa

Sali Berisha brigue un nouveau mandat à la tête du gouvernement en Albanie. Les élections législatives ont lieu demain dans ce pays de plus de 3 millions d’habitants. Le Premier ministre de centre-droit, leader du Parti Démocratique, défend son bilan et se targue d’avoir mis l’Albanie en orbite sur la scène internationale en avril dernier.

“Nous sommes réunis ici, en tant que membre de l’Otan”, a déclaré l’ancien président albanais. “Un rêve euro-atlantique que nous avons transformé en réalité.” Sali Berisha domine la vie politique albanaise depuis près de vingt ans. Pour son adversaire, le socialiste Edi Rama il est donc temps de tourner la page et de se tourner vers l’avenir, autrement dit vers Bruxelles. L’Albanie a déposé sa candidature à l’Union européenne il y a deux mois. “Nous allons gagner cette bataille”, a dit le maire de Tirana, avant d’ajouter : “parce que nous, les enfants des socialistes, nous avons autant le droit que les enfants du parti démocratique de vivre dans une Albanie membre de l’Union européenne”. Pour les deux candidats, il s’agira surtout de montrer que l’Albanie a changé en évitant les irrégularités et les incidents, connus lors des précédents scrutins. Les élections seront surveillées par 500 observateurs étrangers.