DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

David Miliband: la Grande-Bretagne est victime du "harcèlement" des autorités iraniennes

Vous lisez:

David Miliband: la Grande-Bretagne est victime du "harcèlement" des autorités iraniennes

Taille du texte Aa Aa

Les relations entre l’Iran et la Grande-Bretagne se détériorent un peu plus. Après l’expulsion de deux diplomates de part et d’autre et du correspondant de la BBC par Téhéran, huit employés de l’ambassade britannique en Iran ont été arrêtés pour leur rôle, considérable d’après les autorités, dans les troubles post-électoraux.

“C’est du harcèlement et de l’intimidation, pour le ministre britannique des affaires étrangères David Miliband. C’est tout à fait inacceptable, souligne-t-il. Dire que l’ambassade britannique serait derrière les manifestations à Téhéran ces dernières semaines, c’est totalement sans fondements.” Ajoutant aux critiques du président iranien, le guide suprême Ali Khameini a jugé, idiotes les remarques de dirigeants occidentaux sur les émeutes. Du côté de l’opposition, Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi rejettent la Commission proposée par le pouvoir pour enquêter sur le scrutin.