DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les irakiens prêts à assumer seuls la sécurité

Vous lisez:

Les irakiens prêts à assumer seuls la sécurité

Taille du texte Aa Aa

Les policiers et soldats irakiens seuls maîtres de la rue. A partir de ce mardi, les 500.000 policiers et 250.000 militaires vont devoir assumer seuls la sécurité des villes du pays. Après six ans d’occupation américaine, cette prise de contrôle pleine et entière signifie pour beaucoup que l’Irak retrouve véritablement sa souveraineté. L’heure était donc aux réjouissances ce lundi : “Bien sûr que c’est une fête pour nous et pour tous les Irakiens comme vous pouvez le voir, commente un policier. Et si Dieu le veut, après le retrait des forces américaines notre tâche principale commencera, le devoir des forces irakiennes, aussi bien policiers que soldats”.

Conformément à l’accord signé en novembre dernier, la quasi totalité des 130.000 soldats américains seront regroupés dans des bases en dehors des agglomérations jusqu‘à leur départ définitif, fin 2011. Autant que possible, les policiers devront donc se débrouiller seuls. Mais dans un premier temps, ils seront épaulés par l’armée irakienne pour assurer la sécurité dans les provinces et villes jugées les plus instables, ou d’importance religieuse, comme Kerbala, ou économique comme Bassorah. Parmi la population, beaucoup estiment que tout va bien se passer. Du côté de la minorité sunnite, l’optimisme est moins net. Certains craignent pour leur sécurité. Ils n’oublient pas que les chiites, aujourd’hui au pouvoir, étaient dans un passé pas si lointain des ennemis. A partir de ce mardi, les forces de sécurité irakiennes devront donc prouver qu’elles sont capables de maintenir la sécurité partout et pour tous. Car le développement économique du pays, notamment l’exploitation des importants gisements pétroliers, ne se fera que dans un climat de paix.