DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Appel d'offres historique pour le gaz et le pétrole irakiens

Vous lisez:

Appel d'offres historique pour le gaz et le pétrole irakiens

Taille du texte Aa Aa

Six grands champs pétroliers ainsi que deux champs gaziers irakiens ont été mis aux enchères ce matin, une initiative historique depuis la nationalisation de la compagnie pétrolière nationale en 1972.

Le Premier ministre irakien Nouri Al Maliki a déclaré ce matin que l’Irak “flottait sur un lac de pétrole”, une manière de justifier la vente de ces exploitations. Les autorités irakiennes doivent choisir parmi 31 sociétés pétrolières, dont des majors occidentales, qui ont répondu aux appels d’offres, celles qui exploiteront six champs géants, dans le sud et le nord du pays, aux réserves estimées à environ 43 milliards de barils. Si ce matin, deux champs pétroliers et un gazier n’avaient pas trouvé preneur, le plus grand d’entre eux en revanche, le champ de Roumaila, va être partagé entre le Britannique BP et le Chinois CNPC. Les groupes de sécurité privée se frottent aussi les mains car ce genre d’exploitations pétrolières représentent des contrats très juteux pour elles.