DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Honduras : Le président déchu, actuellement en exil, rentrera jeudi

Vous lisez:

Honduras : Le président déchu, actuellement en exil, rentrera jeudi

Taille du texte Aa Aa

Entouré de ses partenaires de l’ALBA – l’Alternative bolivarienne pour les Amériques- réunis au Nicaragua, Manuel Zelaya a notamment reçu le soutien de ses homologues vénézuelien et bolivien mais aussi celui d’une partie de la communauté internationale.

“Mon mandat s’achève l’année prochaine, pas cette année. J’ai donc l’autorité morale, le soutien de la communauté internationale, les rêves et les espoirs de l’humanité qui a toujours voulu se battre pour défendre ses acquis, et le soutien du peuple hondurien pour reprendre mon poste”, explique Manuel Zelaya. Il sera accompagné du secrétaire général de l’Organisation des Etats américains. Plusieurs pays menacent de rappeler leurs ambassadeurs si le président du Honduras ne récupère pas son poste. A Washington, Barack Obama a, lui aussi, haussé le ton : “Ce coup d’Etat n‘était pas légal. (…) Je pense que ce serait un terrible précédent que de retourner en arrière en laissant des coups d’Etat militaires faire la transition politique plutôt que d’avoir des élections démocratiques”.