DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La France baisse la TVA dans la restauration

Vous lisez:

La France baisse la TVA dans la restauration

Taille du texte Aa Aa

Thé, café, jus de fruits moins cher… Les cafetiers, restaurants et autres brasseries baissent leur prix en France. Après des années de négociations au niveau européen, la TVA chute dans la restauration. La ministre de l‘économie, Christine Lagarde, a fait une petite tournée des brasseries qui affichent déjà leurs nouveaux tarifs:

“L’important c’est que tout le monde joue le jeu et y trouve on compte. Si les restaurateurs baissent leur prix, embauchent, investissent, si les clients et les salariés y trouvent leur compte, alors on sera tous gagnants.”

La TVA passe de 19,6% à 5,5%. Cela devrait se traduire par une baisse de 11,8% du prix de certains plats et boissons, par l’amélioration de la qualité des produits et par la création de 40.000 emplois supplémentaires sur deux ans.

“Ici, cela a toujours été raisonnable en terme de prix et de qualité. On a toujours satisfait les clients. Nous allons faire davantage. Surtout sur l’accueil, sur la qualité des produits”.

Répercuter la baisse de la TVA sur les prix n’est pourtant pas obligatoire et beaucoup craignent des dérives. Des associations de consommateurs et des clients dénoncent le fait qu’il n’y ait aucune garantie:

“On a l’mpression au final que le restaurateur va en faire ce qu’il veut. Cela va être une avance de trésorerie pour lui. Il ne va en fait ni baisser les prix, et au delà de cela, il ne va même pas embaucher”.

Ce sera aux consommateurs de jouer les arbitres et à la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes de vérifier si les restaurateurs ne trichent pas.  
En tous cas cette nouvelle tombe à pic en début de période estivale.