DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le front anti-Barroso se cimente

Vous lisez:

Le front anti-Barroso se cimente

Taille du texte Aa Aa

Fraichement élu à la tête du groupe des libéraux au Parlement européen, Guy Verhosftadt s’est joint aux Verts, à la gauche unitaire européenne et aux socialistes pour faire barrage à l‘élection de José Manuel Barroso dès la mi-juillet, lorsque le nouveau Parlement européen tiendra sa session inaugurale.

“Ce n’est pas formalisé. Tout le monde parle d’une procédure de nomination mais elle n’a même pas encore débuté. Ce qu’il y a eu, c’est une décision politique, puis une discussion au sein du Parlement européen qui n’a pas reçu de requête formelle. A mon avis, c’est plutôt original, mais ce n’est pas normal”, a lancé l’ancien Premier ministre belge. Soucieux de ménager les eurodéputés, les Etats membres se sont contentés d’apporter leur soutien politique au président de la Commission qui brigue un second mandat. Le plus probable est que le vote soit reporté à septembre, voire octobre, après la référendum sur le Traité de Lisbonne en Irlande.