DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le retour des légumes "imparfaits" sur les étals

Vous lisez:

Le retour des légumes "imparfaits" sur les étals

Taille du texte Aa Aa

Fini le diktat des fruits et légumes à l’aspect parfait. Les aubergines courbées, les carottes tordues, les concombres biscornus et autres abricots tachetés ont retrouvé le chemin des étals européens. Bruxelles a en effet débureaucratisé ses règles de calibrage. Des règles simplifées entrées en vigueur en ce début du mois de juillet. Pour les clients plus soucieux du goût que de l’esthétique, c’est tant mieux. Sur ce marché roumain, les producteurs sont eux aussi soulagés.

“Les plantes ne donnent pas des légumes de qualité identique. Certains sont petits, d’autres plus grands, mais ils ont le même goût. C’est bien pour les clients. Les retraités peuvent acheter moins cher. Par exemple, il y a trois prix différents affichés pour les poivrons verts.” Seules conditions : que les produits soient propres, sains et que le pays d’origine soit indiqué. Certains fruits et légumes comme les fraises restent soumis à des normes un peu plus strictes, mais les plus imparfaits ne seront pas forcément condamnés au conditionnement industriel ou au rebut.