DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yemenia rejette la responsabilité du crash des Comores

Vous lisez:

Yemenia rejette la responsabilité du crash des Comores

Taille du texte Aa Aa

Hélicoptères et navires dépéchés au large des Comores n’ont pas encore permis de retrouver d‘éventuels survivants du crash de mardi.

La France, les Etats-Unis et Madagascar ont envoyé des renforts pour récupérer les boîtes noires de l’A-310. Pour l’heure, seul le signal d’une balise de détresse a été repéré. Ces boîtes sont le seul espoir des familles de victimes qui souhaitent comprendre les raisons du crash de l’Airbus qui transportait 153 personnes. La compagnie Yemenia, responsable du vol parti de Paris avant de faire escale à Marseille et Sanaa avant de rejoindre Moroni, est sous le feu des critiques. “C’est une exagération de dire que la maintenance de l’avion était mauvaise. Ce n’est pas vrai c’est irresponsible et malheureusement nous le considérons comme une attaque parce que nous sommes un pays très pauvre et tout le monde s’en fiche”, s’insurge le PDG de Yemenia Abdulkhaliq Al-Qadi. Yemenia promet 20000 euros à chaque famille de victimes. Mais la communauté commorienne de Marseille, qui a alerté plusieurs les autorités sur la sécurité de ce vol, ne décolère pas. Mercredi elle a fait fermé deux agences de voyages qui vendaient ce type de billets dans la cité phocéenne.