DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le scénario britannique sur la grippe A est "exagéré", estime l'Espagne

Vous lisez:

Le scénario britannique sur la grippe A est "exagéré", estime l'Espagne

Taille du texte Aa Aa

Chacun à sa manière. C’est le constat actuel que l’on peut faire en Europe. Chaque gouvernement a sa propre stratégie pour faire face à l‘épidémie de grippe A, et le comportement du voisin n’est pas forcément à suivre. Le Royaume-Uni préfère envisager le pire, soit un rythme éffréné de nouveaux cas avant la fin août. Au contraire, la ministre espagnole de la Santé affirme que “son pays n’est pas en mesure d‘élaborer un scénario. Le nombre de nouveaux cas tourne autour de 20, 25 par jour en Espagne, dit-elle, alors suivre le chemin emprunté par le ministre britannique de la Santé me semble exagéré. On évite ainsi de faire des spéculations sur quelquechose qu’on ne connaît pas”.

La réalité des chiffres, c’est 760 personnes actuellement contaminées par le virus de la grippe H1N1 en Espagne. Déjà 7.447 cas confirmés au Royaume-Uni, ce qui en fait l’un des pays les plus touchés au monde. La projection des autorités britanniques est de 100.000 nouveaux malades par jour au cours de l‘été. “Le virus n’est toutefois pas hors de contrôle”, a toutefois tenu à préciser le ministre de la Santé jeudi devant la Chambre des Communes. Le Royaume-Uni dispose d’un stock très important de médicaments antiviraux. Comme l’Espagne, la France se démarque de la politique britannique de lutte contre la grippe A. “La situation n’est absolument pas la même, a indiqué la ministre française de la Santé, il y a à peine 300 cas dans notre pays, et aucun grave”.