DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rachat d'Opel : un constructeur chinois entre dans la danse

Vous lisez:

Rachat d'Opel : un constructeur chinois entre dans la danse

Taille du texte Aa Aa

C’est de Chine que vient l‘évolution que connaît vendredi le dossier du rachat d’Opel, filiale allemande du constructeur américain General Motors. Le constructeur chinois Beijing Autmotive : que nous appellerons BAIC a fait une offre de rachat d’Opel. BAIC est le partenaire chinois du constructeur allemand Daimler pour la marque Mercedes. General Motors serait en train de fair emonter les enchères pour améliorer les conditions de reprise, affirme le président du comité d’entreprise d’Opel. L‘équipementier austro-canadien Magna reste le candidat favori pour la reprise d’Opel : d’ailleurs son conseil d’administration devrait approuver mardi prochain un plan financier pour l’acquisition du cosntructeur automobile allemand. Magna et General Motors espèrent résoudre les derniers problèmes qui empêchent la conclusion d’un accord d’ici là.