DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington et Moscou prêts à se réconcilier

Vous lisez:

Washington et Moscou prêts à se réconcilier

Taille du texte Aa Aa

Relancer leurs relations, au plus mal sous l’administration Bush, voilà le souhait des Russes et des Américains. Et c’est dès dimanche, lors de la visite de Barak Obama à Moscou, que les dirigeants des deux plus grandes puissances mondiales vont s’y employer. Sur son site internet, Dmitri Medvedev a annoncé sa volonté d’ouverture : “La nouvelle administration américaine manifeste sa volonté de changer la situation, de construire des relations plus efficaces, plus sures et plus modernes, et nous y sommes prêts.”

Américains et Russes discuteront principalement de la réduction de leurs arsenaux nucléaires, réduction indispensable pour exiger des autres pays l’arrêt de la prolifération nucléaire. Mais il y a aussi des sujets qui fâchent toujours, selon l’analyste Maria Lipman du Carnegie Institute : “La Russie a des priorités négatives, appelées lignes rouges, comme l‘élargissement de l’Otan qui pourrait concerner la Georgie et l’Ukraine, dont Moscou ne veut absolument pas, ou bien encore le déploiement antimissile américain en Europe centrale.” Washington et Moscou, ce sont des années de relations compliquées. Alliés contre le nazisme pendant la seconde guerre mondiale, ou ennemis pendant la guerre froide… De quoi lasser ce Moscovite, qui veut du changement : “Les relations doivent changer, il est grand temps, les deux parties doivent trouver des compromis et mettre de côté leurs insatisfactions.” Washington et Moscou sont en effet condamnés à s’entendre, pour règler les problèmes du monde.