DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La colère gronde à l'Aquila

Vous lisez:

La colère gronde à l'Aquila

Taille du texte Aa Aa

Trois mois après le séisme meurtrier, les habitants enragent contre l’organisation du G8 dans la ville martyr. Beaucoup estiment que l’argent dépensé pour recevoir les grands de ce monde devrait l‘être pour reloger, urgemment, la population. Pour le président du conseil italien, c’est au contraire une façon d’attirer l’attention sur la ville.

Pendant les 3 jours du sommet, Silvio berlusconi veut en effet demander à ses homologues de financer la reconstruction de certains monuments historiques. Trois mois après le drame, la ville n’a guère changé de visage. Les habitants vivent dans des campements de toiles, et l’argent dépensé pour l’organisation du G8 leur semble indécent. La reconstruction prendra du temps, et le calendrier financier le confirme : quelque 8 milliards d’euros ont été affectés à la reconstruction d’ici 2032, dont 1,15 milliard en 2009, alors que les dégâts ont été évalués à 12 milliards d’euros.