DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les nouveaux membres présumés de l'ETA sont arrêtés plus vite

Vous lisez:

Les nouveaux membres présumés de l'ETA sont arrêtés plus vite

Taille du texte Aa Aa

C‘était l’un des commandos de l’ETA les plus actifs, affirme le ministère espagnol de l’Intérieur, sinon le plus actif ! Un groupe constitué de deux hommes et une femme jeunes, de 24 à 26 ans. Les trois activistes présumés ont été arrêtés samedi après-midi dans la banlieue de Pau, dans le sud-ouest de la France. Ils circulaient dans une voiture volée et étaient armés, mais l’arrestation a eu lieu sans coups de feu.

Interrogé sur leur jeunesse, le ministre espagnol de l’Intérieur a expliqué que “ce n’est pas spécialement parce que les jeunes rejoignent l’ETA, mais parce que les nouveaux membres se font arrêter plus vite qu’avant”. Les autorités espagnoles pensent que les deux hommes du commando sont impliqués dans l’accrochage avec des gendarmes français qui a eu lieu le 8 juin en Lozère. Et surtout dans deux assassinats au cours de l’année dernière au Pays basque espagnol, celui d’un ex-élu socialiste à Mondragon et celui d’un entrepreneur à Azpeitia. Plusieurs attentats contre une caserne, un commissariat et des permanences du Parti socialiste basque sont aussi attribués au trio de membres présumés de l’ETA.