DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou attend Barack Obama avec une certaine curiosité

Vous lisez:

Moscou attend Barack Obama avec une certaine curiosité

Taille du texte Aa Aa

La première visite officielle du président américain Barack Obama lundi dans la capitale russe va servir avant tout à relancer les relations bilatérales, au plus bas sous l‘ère Bush. L’objectif est aussi de signer un nouveau traité sur la réduction des armements stratégiques des deux pays. Le traité actuel expire le 5 décembre.

Barack Obama et Dmitri Medvedev se sont déjà rencontrés lors du G20 en avril dernier à Londres, mais cette fois les deux présidents pourront parler longuement durant les 48 heures de la visite. Un accord sur la réduction des arsenaux stratégiques, a prévenu le chef du Kremlin, ne pourra passer que par des concessions des Etats-Unis sur leur bouclier antimissiles. La Russie se sent toujours menacée par ce bouclier. La presse russe s’intéresse également à ce qu’elle voit comme un jeu diplomatique du président américain pour diviser le tandem au pouvoir en Russie. Barack Obama fait l‘éloge de Dmitri Medvedev, selon lui “une personnalité progressiste”, au risque de vexer Vladimir Poutine, resté très influent dans les sphères du pouvoir.