DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Feu vert à la création du nouveau GM

Vous lisez:

Feu vert à la création du nouveau GM

Taille du texte Aa Aa

C’est un grand soulagement que les dirigeants de General Motors en faillite et l’administration Obama ont du ressentir après la décision du juge du tribunal des faillites de Manhattan d’autoriser le plan de restructuration du groupe automobile en faillite.

L’objectif de ce plan est de vendre ses meilleurs actifs et notamment les marques Chevrolet et Cadillac à une nouvelle entité au capital largement détenu par les pouvoirs publics américains et canadiens : 60% et 12% respectivement, le reste du capital étant dévolu au syndicat UAW des ouvriers de l’automobile pour 17,5% et aux créanciers obligataires qui en détiendront 10,5%. Ecartant les diffélrentes objections à la vente de GM, le juge a expliqué sa décision : affirmant que la seule alternative à la vente immédiate de General Motors était la liquidation, avec les conséquences désastreuses qu’elle aurait comporté pour les créanciers de GM, ses employés, les équipementiers dont l’existence dépend de GM et les populations ooú General Motors est implanté.