DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Amorce de réchauffement dans les relations russo-américaines

Vous lisez:

Amorce de réchauffement dans les relations russo-américaines

Taille du texte Aa Aa

Lors de la première visite du président américain à Moscou, Barack Obama et Dmitri Medvedev ont souligné les efforts entrepris en vue de faire prendre un nouveau départ aux relations russo-américaines, avec notamment la signature d’accords sur la réduction des arsenaux stratégiques des deux pays.

Mais il reste de nombreuses divergences de vue. A l‘école de commerce de Moscou, Barack Obama a dénoncé la corruption en Russie en vantant les mérites de la démocratie: “l’Etat de droit et l’application équitable de la justice ont cassé les monopoles, arrêté les machines politiques corrompues et mis un terme aux abus de pouvoir, a souligné le président américain. Les médias indépendants ont dénoncé la corruption à tous les niveaux, dans les affaires comme au gouvernement, a-t-il rappelé. Des élections libres nous permettent de changer de voie et de demander des comptes à nos dirigeants.” Pas facile de changer de regard les uns sur les autres quand subsistent de nombreux contentieux comme le projet américain de bouclier antimissile en Europe et l‘élargissement de l’OTAN aux portes de la Russie. Lors d’un petit déjeuner entre Barack Obama et le premier ministre russe Vladimir Poutine, l’ambiance était loin d‘être au beau fixe.