DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dernière ligne droite pour les préparatifs du G8 à L'Aquila en Italie

Vous lisez:

Dernière ligne droite pour les préparatifs du G8 à L'Aquila en Italie

Taille du texte Aa Aa

Alors que le sommet était initialement prévu sur l‘île sarde de la Maddalena, le gouvernement italien l’a transféré dans cette ville des Abruzzes dévastée par un séisme le 6 avril dernier. Près de 300 personnes avaient été tuées.

15 000 soldats et policiers sont déployés dans la ville ainsi que 7 avions, 12 hélicoptères et 51 véhicules militaires pour assurer la sécurité des grands de ce monde et des milliers de personnes attendues dès demain pour le sommet. Pour panser les plaies, Silvio Berlusconi souhaite montrer aux dirigeants du G8 les dégâts causés par le tremblement de terre afin que chacun d’entres eux parraine et finance la reconstruction d’un monument. Au sein de la population de L’Aquila, les sentiments sont mitigés sur l’organisation du G8 dans la ville : “Pour moi, c’est un pas positif car le G8 nous permet avec d’autres choses de nous échapper un peu de nos problèmes quotidiens”, explique cette femme. “J’espère que ça ne va pas finir comme ça, qu’on ne va pas nous oublier un peu plus chaque jour. Je l’espère vraiment”, insiste cette autre. Car la situation reste difficile à L’Aquila et dans sa région. Le séisme a fait 70 000 sans abris et nombres d’entre eux vivent toujours dans des tentes. En cas de nouvelle secousse supérieure à 4 sur l‘échelle de Richter, la protection civile prévient, il faudra évacuer tout le sommet et une bonne partie de la population.