DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'heure de la vengeance des Hans

Vous lisez:

L'heure de la vengeance des Hans

Taille du texte Aa Aa

Malgré une sécurité ominprésente, des milliers de Hans, munis de bâtons, de pelles ou de hachoirs ont envahi les rues de Urumqi. Leur obsession : attaquer les musulmans ouïghours, pour se venger des violences sanglantes de dimanche. Les Hans ont tenté de pénétrer dans les quartiers ouïghours, mais la police a réussi à les disperser. Au même moment, un petit groupe de Ouïghours, essentiellement des femmes, manifestait pour réclamer la libération de leurs proches, presque 1500 personnes ont été arrêtées après les émeutes.

La province du Xinjiang est l’une des plus “sensibles” de Chine. Les Ouïgours, musulmans et turcophones, supportent mal le poids économique croissant des Hans. “Le haut-commissaire aux droits de l’Homme, a expliqué un porte-parole de l’Onu, appelle à une enquête indépendante et transparente pour déterminer les causes des émeutes et les raisons pour lesquelles elles ont dégénéré jusqu‘à la mort de centaines de personnes”. Dimanche en effet, 156 personnes ont été tuées, et un millier blessées, losrque les Ouïghours ont attaqué les Hans. Pour le pouvoir central, les émeutes sont imputables à des extrémistes de l‘étranger.