DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le volet économique du sommet du G8 à L'Aquila

Vous lisez:

Le volet économique du sommet du G8 à L'Aquila

Taille du texte Aa Aa

Sur les grandes questions économiques, les dirigeants du G8 vont faire le point des efforts réalisés pour relancer la croissance et les exportations et réactiver les emplois. Ils conviendront également des nouvelles mesures qui doivent être prises. A L’Aquila, parmi les discussions figureront les stratégies de sortie de crise bien sur et la mise au point d’une charte de régulation financière. La lutte contre le protectionisme sera aussi au menu des discussions, ainsi qu’un accord sur la sécurité alimentaire et l’engagement des membres du G8 de réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Au deuxième jour du sommet, le G5 se joindra au G8 et la Chine, la Russie, et le Brésil vont souligner leur volonté de chercher une nouvelle monnaie de réserve mondiale à la place du dollar, mais le G8 a déjà fait savoir que cette manifestation ne devait pas servir de forum monétaire et il serait très étonnant qu’une référence à ce sujet figure dans le communiqué final. En revanche, le G5 qui rejoindra les discussions jeudi, serait d’accord pour mener à terme les négociations commerciales du cycle de Doha d’ici 2010. Au cours de ce G8, une initiative sur la sécurité alimentaire pour le développement de l’agriculture d’un montant de plus de 12 milliards de dollars devrait être adoptée par le G8, le texte sera probablement signé vendredi par le G8 mais aussi par le G5 qui comprend la Chine, l’Inde, le Brésil, le Mexique et l’Afrique du sud. Dernier point, l’accélération du rythme des réformes pour limiter le réchauffement de la planète; ce sera aussi l’objectif du G8 dont les membres sont responsables de 40% des émissions de gaz à effet de serre.