DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux fleurons de l'énergie durement sanctionnés par Bruxelles

Vous lisez:

Deux fleurons de l'énergie durement sanctionnés par Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

L’Allemand E-On, sa filiale E-On Ruhrgas et le Français GDF Suez ont écopé d’amendes totalisant 1,1 milliards d’euros. La Commission, qui est le gendarme européen de la concurrence, les a condamnés pour s‘être partagés les marchés allemand et français du gaz pendant 30 ans :

“Les consommateurs de deux des plus gros marchés du gaz en Europe ont payé plus pendant que les sociétés en profitaient à leurs dépens. Il s’agissait d’une exploitation des consommateurs par des sociétés qui étaient déjà dans une position privilégiée et profitable. La Commission n’avait donc pas d’autre alternative que d’imposer des amendes élevées”, a asséné la commissaire européenne en charge de la Concurrence Neelie Kroes. C’est en 1975, lorsque Ruhrgas et GDF ont construit ensemble un gazoduc traversant l’Allemagne pour importer du gaz russe, que les deux entreprises se sont mises d’accord pour ne pas vendre le gaz acheminé sur le marché national voisin. Un cartel auquel elles ont mis fin en 2005, après la libéralisation des marchés du gaz. Les deux opérateurs vont faire appel, mais cette condamnation ouvre la voie à d‘éventuelles actions en justice de consommateurs ou d’entreprises estimant avoir été lésés.