DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sommet de L'Aquila qualifié de positif par les leaders du G8

Vous lisez:

Le sommet de L'Aquila qualifié de positif par les leaders du G8

Taille du texte Aa Aa

Les dirigeants politiques du G8 sont unanimes : le sommet de L’Aquila est un sommet réussi. “Très positif” pour le premier ministre italien Silvio Berlusconi; “très productif” pour le président américain Obama : ce sommet aura été celui des évolutions, des changements de situations, de positions de tel ou tel pays sur un sujet ou un autre. C’est un peu résumée, l’intervention du président américain vendredi après-midi qui a fait l’apologie de l’action commune. “On peut aussi bien construire notre avenir ou laisser les évènements nous forcer à le faire. On peut laisser les débats stériles et les rancoeurs du passé nous diviser ou bien nous pouvons reconnaître nos intérêts et nos aspirations communes et travailler ensemble pour créer un monde plus paisible, plus propre et plus prospère pour les générations à venir. Je pense qu’il est clair que les progrès enregistrés ces jours derniers indiquent le chemin que nous devons choisir”. Le G8 de L’Aquila c’est aussi la fin du G8 en tant que “skipper” de la gouvernance mondiale. En septembre à Pittsburg, le G20 devrait élargir la gouvernance à d’autres pays comme l’a souligné l’hôte de ce sommet : le premier ministre italien Silvio Berlusconi. “En ce qui me concerne, je pense que le G-14 sera celui qui dans le futur aura plus de possibilités de prendre les décisions les plus importantes en ce qui concerne l‘économie mondiale.” Les participants du sommet de L’Aquila n’ont pas oublié vendredi de rendre hommage aux 300 victimes du séisme en observant une minute de silence.