DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La capitale somalienne est à nouveau le théâtre de combats meurtriers

Vous lisez:

La capitale somalienne est à nouveau le théâtre de combats meurtriers

Taille du texte Aa Aa

Les forces gouvernementales ont lancé une offensive contre les activistes islamistes avec le soutien de l’Amisom, la force de maintien de la paix de l’Union Africaine. Selon un responsable, 40 insurgés ont été tués. Des soldats ont également perdu la vie ainsi que des civils. Jusqu‘à présent, les militaires de l’Amisom, des Ougandais et Burundais, étaient restés confinés dans leur base. D’après des témoins, ils se sont rendus sur le front à bord de véhicules blindés. Hier, vingt personnes ont trouvé la mort dans des combats au mortier et à la mitrailleuse.

La Somalie est un pays instable. Les islamistes radicaux contrôlent une grande partie du sud et du centre du territoire. Ils ont commencé à y appliquer une forme très stricte de la charia. Depuis 2006, les violences ont fait plus de 18 000 morts et ont provoqué l’exode de centaines de milliers de personnes. La Somalie traverse une grave crise humanitaire.