DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un otage italien recouvre la liberté aux Philippines

Vous lisez:

Un otage italien recouvre la liberté aux Philippines

Taille du texte Aa Aa

Ce sont les premières images d’Eugenio Vagni peu après sa libération. L’ingénieur italien, membre du Comité international de la Croix-Rouge, était détenu en otage depuis presque six mois dans le sud des Philippines. Il se trouvait aux mains de rebelles islamistes du groupe Abou Sayyaf qui ont finalement accepté de le libérer. Eugenio Vagni a simplement indiqué qu’il était épuisé. Il a été plusieurs fois malade durant sa captivité. Il se trouve maintenant dans un hôpital militaire de l‘île de Jolo où il doit passer des examens de contrôle.

“Eugenio Vagni est le dernier de nos trois collègues, tous kidnappés le 15 janvier dernier, à être libéré, s’est réjoui une porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge. Nous sommes très heureux qu’Eugenio puisse bientôt rentrer dans sa famille après ce cauchemar douloureux de presque six mois”. Selon certains sites internet philippins, l’otage italien aurait été relâché en échange de la libération de la femme et des enfants d’un chef d’Abou Sayyaf. Ce groupe islamiste est passé maître dans l’enlèvement d‘étrangers dans le sud des Philippines.