DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La banque suisse UBS et l'administration américaine se laissent du temps pour trouver un arrangement à l'amiable

Vous lisez:

La banque suisse UBS et l'administration américaine se laissent du temps pour trouver un arrangement à l'amiable

Taille du texte Aa Aa

Le procès pour évasion fiscale qui devait s’ouvrir ce lundi matin à Miami n’aura vraisemblablement pas lieu, en tout cas pas tout de suite. Les deux parties pensent pouvoir trouver un terrain d’entente d’ici le 3 août. Cette demande doit encore être approuvée par le tribunal de Miami ce lundi matin.

Depuis plusieurs mois, le Fisc américain demande à la banque helvétique de divulguer les noms de 52 000 clients américains soupçonnés de fraude fiscale. Ceux-ci auraient ouvert des comptes “offshore” en Suisse pour près de 11 milliards d’euros afin de ne pas payer d’impôts. L’affaire a pris un tour politique, la Suisse estimant que c’est sa tradition même du secret bancaire, consacrée par la loi, qui se trouve mise en cause. L’enjeu est de taille pour UBS qui sort d’une année noire. La banque a perdu 13 milliards et demi en 2008 en raison de ses engagements hasardeux dans des produits financiers à risque. Sans compter ces démêlés judiciaires qui lui ont déjà coûté très cher en termes d’image.