DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La présidence suédoise de l'Union veut prendre à bras-le-corps les problèmes de la planète

Vous lisez:

La présidence suédoise de l'Union veut prendre à bras-le-corps les problèmes de la planète

Taille du texte Aa Aa

Devant le Parlement européen, le Premier ministre suédois s’est concentré sur les deux dossiers s’imposent à lui ; crise économique et changement climatique. Sur le premier, il prône un retour à la discipline budgétaire. A trop laisser filer les déficits, on mettrait en péril le modèle social européen, le mieux étant encore de prévenir toute nouvelle tempête financière.

“En ce qui concerne la supervision financière, envisagez-vous un organisme européen avec des pouvoirs contraignants ?”, a demandé le correspondant d’Euronews à Fredrik Reinfeldt. “Nous avons clairement besoin d’une supervision financière internationale en cette période où la supervision à l‘échelle nationale ne suffit plus, même si cette dernière est aussi importante. En Suède, l’expérience nous a appris cela au début des années 90. Nous avons eu le même type de débat au sein du G20, où la question posée était : avons-nous besoin d’une forme de supervision, de régulation, sur une base mondiale ? C’est bien évidemment difficile à mettre en place mais c’est certainement mieux d’affronter ce genre de problème que nous connaissons actuellement”, a-t-il répondu. Sur le climat, la mission de Fredrik Reinfeldt sera d’obtenir une position commune des Vingt-sept avant la conférence de Copenhague en décembre. Les pays du monde entier chercheront alors à boucler un accord sur la réduction des émissions polluantes qui succèderait au protocole de Kyoto.