DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le torchon brûle entre Prague et Ottawa

Vous lisez:

Le torchon brûle entre Prague et Ottawa

Taille du texte Aa Aa

Le Canada a décidé de réimposer des visas aux ressortissants tchèques. Inacceptable pour l’ancienne république communiste qui rappelle qu’aucun autre Etat européen n’a besoin de visa pour fouler le sol canadien.

En cause, la minorité Rom qui tente de migrer outre-Atlantique selon l’ambassadeur canadien. “Il y a deux raisons à la reprise des visas. La première, et la plus importante, est le nombre de demandes d’asile de ressortissants tchèques au Canada. Ce qui a des conséquences sur le système de sécurité sociale canadien, l’habitat social et les contribuables”, explique Michael Calcott. Depuis la fin des visas pour la République tchèque, en 2007, le Canada a enregistré près de 3000 demandes d’asiles, émises en majorité par des Roms, contre moins de 5 en 2006. En réponse à Ottawa, Prague a décidé d’imposer des visas aux détenteurs de passeports diplomatiques canadiens. La République tchèque ne peut rien faire de plus sans l’accord de la Commission européenne. Et Bruxelles, qui déplore la mesure canadienne, ne semble pas disposé à aller plus loin.