DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une militante russe des droits de l'Homme assassinée

Vous lisez:

Une militante russe des droits de l'Homme assassinée

Taille du texte Aa Aa

C‘était l’une des rares à dénoncer la poursuite des exactions commises en Tchétchénie. Natalia Estemirova, une des figures de l’ONG russe Memorial, a été retrouvée morte ce mercredi en Ingouchie, quelques heures après son enlèvement. La militante russe des droits de l’homme a été poussée dans un véhicule ce matin à Grozny en Tchétchénie, alors qu’elle sortait de chez elle. Son corps criblé de balles a été découvert dans une forêt près de Nazran, principale ville de la petite République du Caucase russe. Son assassinat a aussitôt été condamné par le président russe Medvedev. L’Union européenne parle d’un acte brutal. Ancienne journaliste, elle avait mené de nombreuses enquêtes avec Ana Politkovskaïa, elle aussi assassinée. Natalia Estemirova avait révélé et dénoncé dernièrement une exécution en Tchétchénie, ce qui selon ses collaborateurs, aurait provoqué la colère des autorités locales pro-russes. Prix Robert Schuman du Parlement européen en 2005, elle avait été deux ans plus tard la première lauréate du prix “Anna Politkovskaïa”, décerné par les femmes Prix Nobel à des militantes pour les droits de l’homme dans les zones de conflit.