DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crash de la Caspian Airlines : l'identification des victimes s'annonce difficile

Vous lisez:

Crash de la Caspian Airlines : l'identification des victimes s'annonce difficile

Taille du texte Aa Aa

Le désarroi des proches, perdus sur le terrain calciné : du vol Téhéran-Erevan de la Caspian Airlines, il ne reste que des cendres et des morceaux éparpillés autour d’un immense cratère. Ses 168 passagers, dont 15 membres d‘équipage, ont tous été tués.

Le Tupolev de la compagnie iranienne s’est écrasé en plein champ à 150 kilomètres au nord de Téhéran dans la région de Qazvin. Il volait depuis 16 minutes en direction de l’Arménie quand son réacteur gauche a pris feu. Le crash a eu lieu alors que l’appareil tentait de se poser. Il s’est désintégré au contact du sol où la carcasse a continué de brûler. La priorité est désormais de retrouver les boîtes noires pour accéder aux enregistrements des conversations du cockpit et aux paramètres de vol. Selon la radio d’Etat, le pilote n’a signalé aucune avarie avant l’accident. Le travail d’identification des victimes s’annonce difficile : les corps ont été déchiquetés et brûlés. Les sauveteurs n’ont pu récupérer que des restes de chair et d’os. La flotte aérienne iranienne, civile comme militaire, est réputée vétuste et peu sûre, conséquence directe des sanctions occidentales qui frappent notamment les pièces détachées d’avion.