DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Islande sur la voie d'une éventuelle adhésion à l'Union européenne

Vous lisez:

L'Islande sur la voie d'une éventuelle adhésion à l'Union européenne

Taille du texte Aa Aa

Le Parlement islandais a accepté ce jeudi, à une très faible majorité, d’entamer des négociations avec Bruxelles. 33 députés ont voté pour, 28 contre et 2 se sont abstenus.

Une victoire pour la Première ministre pro-européenne, Johanna Sigurdadottir, après une semaine d‘âpres débats dans cette île arctique. Un vote salué par le commissaire européen à l’Elargissement. “Des questions telles que la pêche et l’agriculture sont sensibles en Islande, et pour l’Union européenne. Cela dit, l’Islande respecte plus des deux tiers des législations européennes. Le pays rempli donc de nombreux critères pour l’adhésion, mais les négociations risquent d‘être difficiles”, explique Oli Rhen. La pêche, l’une des principales ressources islandaises, pourrait être un obstacle à l’adhésion. Reykjavik est hostile aux quotas européens comme le rappelle le leader du parti de l’Indépendance (opposition). “Je pense que les gens devraient s’inquiéter de la faible majorité qui a voté ‘pour’ au Parlement. De plus, les deux partis au pouvoir sont divisés sur la question”, souligne Bjarni Benediktsson. Le soudain attrait de l’Islande pour l’Union européenne s’explique par l’effondrement du système financier dû à la crise. En quête de soutien, la coalition de gauche souhaite, maintenant, rejoindre les 27. Mais c’est la population qui aura le dernier mot. L‘éventuelle adhésion sera soumise à référendum.