DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Naissance d'un nouveau parti d'opposition en Géorgie

Vous lisez:

Naissance d'un nouveau parti d'opposition en Géorgie

Taille du texte Aa Aa

Un nouveau parti d’opposition en Géorgie, “Notre Géorgie – démocrates libres” a été fondé par Irakli Alassania, ancien ambassadeur de Géorgie auprès des Nations unies. Il se pose clairement en opposant au président géorgien Mikheïl Saakachvili, en bien mauvaise posture aujourd’hui.

“Je pense que de plus en plus de forces politiques en Géorgie vont comprendre que pour contribuer à la stabilité politique du pays, pour construire notre nation, on ne peut pas seulement manifester et défiler dans la rue. Et je crois que de plus en plus de partis politiques et de leaders d’opposition comprennent cela”.

“Notre Géorgie” prône une approche pragmatique et demande que soit mis fin aux manifestations, souvent violentes, qui ont lieu en Géorgie depuis plusieurs mois. Le nouveau parti d’opposition estime même que Saakachvili pourrait aller au terme de son mandat, soit 2013, s’il mettait de l’eau dans son vin et acceptait de négocier avec l’opposition. Le président géorgien est accusé notamment de dérive autoritaire depuis sa prise du pouvoir à l’issue de la Révolution des roses en 2003.