DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles victimes du terrorisme islamiste en Indonésie

Vous lisez:

Nouvelles victimes du terrorisme islamiste en Indonésie

Taille du texte Aa Aa

Neuf personnes au moins ont été tuées cette nuit à Djakarta dans deux attentats-suicide.

Une première explosion a secoué l’hôtel Marriott dans la matinée, soufflant plusieurs fenêtres des étages inférieurs du bâtiment. Quelques minutes plus tard une seconde déflagration, la plus meurtrière, a ébranlé le Ritz-Carlton. Ces deux établissements de luxe se trouvent au centre de Djakarta, dans le quartier de Kuningan, où convergent nombre d’hommes d’affaires et d‘étrangers. Une troisième bombe, découverte dans une chambre dans les étages de l’hôtel Marriot, a été désamorcée. C’est dans un café au rez de chaussée de l‘établissement que la première explosion a eu lieu: “Ce fut énorme, spécialement ici, raconte cet Indonésien. Tout à coup il y a eu plein de fumée blanche dans l’air et environ cinq minutes après, le Carlton a été frappé, voilà”. “Ca a fait le même bruit qu’un tremblement de terre qu’il y a eu ici il y a un ou deux ans et qui était de magnitude 7, déclare ce Britannique. Cinq minutes après il y a eu un bruit très fort, il y avait de la fumée blanche, et je suis parti”. C’est l’organisation Jemaa Islamiya qui est une nouvelle fois pointée du doigt. Présumée responsable de nombreux attentats meurtriers en Indonésie, notamment ceux de Bali en 2002, elle voudrait imposer par la force un état islamique sur une grande partie de l’Asie du sud-est.