DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentats de Djakarta : un groupe dissident de la Jemaa Islamiya soupçonné

Vous lisez:

Attentats de Djakarta : un groupe dissident de la Jemaa Islamiya soupçonné

Taille du texte Aa Aa

Recherches d’indices toujours en cours dans les deux grands hôtels de Djakarta où deux attentats ont eu lieu ce vendredi… Enquêteurs et ouvriers chargés de la reconstruction travaillaient côte à côte ce samedi soir sur le site du Marriott et du Ritz-Carlton, quand ils ont reçu a visite du président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono.

Les lieux qui ont été visés par les terroristes sont parmi les plus sécurisés de la capitale indonésienne, ce qui suscite des interrogations quant au niveau réel de sécurité que peuvent fournir les autorités : “Le fait que des évènements de cette ampleur aient eu lieu dans ces endroits où la sécurité est censée être le plus grande montre qu’il y a des lacunes, estime ce spécialiste, et je pense que les autorités, les services de renseignement et la police ont encore beaucoup de leçons à tirer de cet attentat”. En l’absence de toute revendication, les soupçons se portent vers un groupe terroriste islamique dissident de la Jemaa Islamiya, une cellule dirigée par Nourdine Mohammed Top, déjà présumé responsable des attentats de Bali en 2002. Neuf morts, dont quatre étrangers au moins, et cinquante-trois blessés, c’est le dernier bilan de ces attentats de Djakarta.