DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ONU condamne les attentats en Indonésie

Vous lisez:

L'ONU condamne les attentats en Indonésie

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain des attentats de Jakarta, l’Indonésie tente de comprendre. Comment le terrorisme a-t-il pu faire son retour ? Dans un pays qui avait réussi à retrouver la stabilité après 5 ans sans attentats.

Les bombes visaient deux hôtels : le Ritz Carlton et le Marriott. Elles ont fait au moins 8 morts. 7 seraient des étrangers. Un néozélandais et deux Australiens figureraient notamment parmi les victimes. Le Conseil de sécurité de l’ONU a fermement condamné ces attentats. Tandis que Barack Obama les a qualifié de ‘‘révoltants’‘. Toutefois, l’administration américaine tempère. D’après elle, malgré ces attaques, rien n’indique que l’activisme extrêmiste gagne du terrain en Indonésie. Sur place, les soupçons de la police se portent sur le réseau islamiste Jemaah Islamiyah. Responsable des attentats de Bali qui avaient tué 202 personnes il y a 7 ans. Les forces de l’ordre affirment que les bombes, de fabrication artisanale, sont identiques à celles déjà utilisées par ce groupe extrêmiste. Un responsable des services antiterroristes estiment même que les attentats portent la marque d’un homme : Noordin Mohammad Top, le principal idéologue d’une faction dissidente de la Jemaah Islamiyah. Le bilan des deux attentats aurait pu être plus lourd. Une troisième bombe qui n’a pas explosé a été découverte par la police dans une chambre du Mariott.