DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mort du doyen de l'humanité et du plus vieux des vétérans de la Grande guerre

Vous lisez:

Mort du doyen de l'humanité et du plus vieux des vétérans de la Grande guerre

Taille du texte Aa Aa

Il s’est éteint dans son sommeil après une vie largement remplie. Le Britannique Henry Allingham a en effet connu pas moins de trois siècles. Considéré comme le doyen de l’humanité, il venait de fêter ses 113 ans le 6 juin dernier. Henry Allingham était aussi le plus âgé des anciens combattants de la Première guerre mondiale. Pour son mérite, il avait reçu deux médailles en Grande-Bretagne. Et en mars dernier, il avait été promu par la France au rang d’officier de la Légion d’honneur.

Sur la liste de ses records, Henry Allingham pouvait aussi inscrire qu’il était le dernier survivant de la bataille du Jutland, la plus grande bataille navale de la Première guerre mondiale. Marié, père de deux filles, Henry Allingham a eu le temps, jusqu‘à 113 ans, de connaître un arrière-arrière-arrière-petit-enfant. Quand vous vouliez connaître le secret de sa longévité, il répondait “Grâce au whisky, aux cigarettes et aux femmes libérées”. Avec la mort du Britannique Henry Allingham, la Royal Air Force, créée en 1918, vient aussi de perdre son dernier fondateur encore vivant.