DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lutte contre le narco-trafic au Mexique : aux grands maux les grands remèdes

Vous lisez:

Lutte contre le narco-trafic au Mexique : aux grands maux les grands remèdes

Taille du texte Aa Aa

Le Mexique envoie son armée dans la région du Michoacan pour mettre fin au règne sans merci des cartels de la drogue.

Véhicules blindés, tireurs d‘élite, quelques hélicoptères et des bateaux, plus la mobilisation de 5.500 hommes, le gouvernement mexicain n’y est pas allé par quatre chemins. Des barrages routiers sont mis en place et de stricts contrôles effectués. Dans cet état mexicain, la guerre des gangs fait rage, la police est largement corrompu, et chaque semaine voit son lot de fusillades et de règlements de compte. Lundi dernier, les corps de douze agents de la police fédérale portant des traces de torture ont été découverts au bord d’une route. Des tracts sur les cadavres avertissaient les policiers que le même sort les attendaient si d’autres membres de la Familia étaient arrêtés. La Familia, c’est le cartel local de la culture de cannabis, c’est aussi l’un des clans qui gèrent l’acheminement de la cocaïne vers le nord du Mexique et les Etats-Unis. Le président Felipe Calderon a déclaré la guerre aux narcotrafiquants, dont les règlements de comptes et les affrontements avec les forces de l’ordre ont fait 12.800 morts en trois ans.