DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rafael Correa nie les accusations de la Colombie

Vous lisez:

Rafael Correa nie les accusations de la Colombie

Taille du texte Aa Aa

Rafael Correa contre-attaque. Le président équatorien a affirmé hier qu’il n’avait aucun lien avec les Farc alors qu’une vidéo diffusée en Colombie assurait le contraire. On y voit un des chefs de la guérilla qui dit avoir financé sa campagne en 2006.

‘‘Je demande une enquête qui devra déterminer si mon parti à reçu une aide de l‘étranger et pas seulement des Farc pour financer sa campagne, a riposté Correa. A qui a été donné l’argent ? Quand l’avons nous demandé ? Laissez cette commission travailler.’‘ La tension entre la Colombie et l’Equateur est encore montée d’un cran depuis quelques mois alors que Bogota accuse Quito de soutenir les Farcs. Dans la vidéo diffusée vendredi, un chef militaire du groupe armé déclare devant d’autres guérilleros que Rafael Correa a reçu une aide en dollars de la guérilla pour briguer la présidence. Les autorités colombiennes affirment qu’elles ont saisi cet enregistrement au domicile d’une combattante des Farc. Et Bogota estime que ce document pourrait justifier des poursuites contre Rafael Correa devant des tribunaux internationaux. La Colombie et l’Equateur ont rompu leurs relations en mars 2008. Après un bombardement de l’armée colombienne en territoire équatorien. Elle avait alors visé un camp des Farc. L’opération avait fait 25 morts. L’Equateur affirme que tout cela contribue à une tentative de déstabilisation des gouvernements de gauche dans la région.