DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Honduras : menace du président déchu après l'échec de discussions

Vous lisez:

Honduras : menace du président déchu après l'échec de discussions

Taille du texte Aa Aa

Le président déchu du Honduras estime que le dialogue pour résoudre la crise dans son pays est “épuisé”. Manuel Zelaya a annoncé aujourd’hui l‘émergence “d’un front contre les putchistes” et demande à la communauté internationale de “durcir les mesures” contre le gouvernement issu du coup d‘état du 28 juin.

Ces déclarations ont été faites quelques heures après l‘échec des discussions au Costa Rica entre une délégation de chaque camp et sous la médiation du président de ce pays, Oscar Arias. Le chef de la délégation du gouvernement intérimaire a répété qu’il refusait un retour au pouvoir de Zelaya comme le propose la médiation costaricaine. Manuel Zelaya peut revenir au Honduras, mais seulement pour affronter la justice, avait souligné cette délégation un peu plus tôt. Le chef de l‘état déchu est poursuivi notamment pour “haute trahison”.