DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Il y a 40 ans... sur la lune

Vous lisez:

Il y a 40 ans... sur la lune

Taille du texte Aa Aa

Le 16 juillet 1969 Neil Armstrong, Edwin “Buzz” Aldrin et Mike Collins embarquent à bord du vaisseau Apollo 11, juché au sommet de la fusée Saturn V.

L‘énorme fusée de 111 mètres de haut s’arrache du pas de tir du Centre spatial Kennedy, en Floride, à 13h32 GMT. C’est parti pour une mission à forte connotation politique: arriver à la Lune avant les soviétiques. Le président Kennedy avait annoncé en mai 1961 la détermination des USA “d’envoyer un américain sur la Lune avant la fin de la décennie”. Le voyage vers la Lune dure 4 jours. Tandis que Mike Collins reste en orbite, le module lunaire, baptisé Eagle, piloté manuellement par Buzz Aldrin, se pose de justesse dans la Mer de la Tranquillité à 12:56 GMT le 21 juillet (20h18 heure de Houston le 20 juillet). Armstrong informe alors le centre de contrôle: “L’Aigle s’est posé”. “C’est un petit pas pour l’homme, un bond de géant pour l’humanité”. Il est 02h56 et 48 secondes GMT, cette petite phrase, prononcée après le grand saut sur la surface lunaire, l’echelle etant trop courte, entre dans la légende. L‘évènement est suivi en direct à la télévision par des millions de personnes et le président Richard Nixon parle avec les deux premiers hommes a avoir marché sur la Lune. Le 24 juillet, la capsule avec les trois astronautes à bord amerrit dans l’Océan Pacifique. Ils ramènent avec eux 21 kilos de roches lunaires et des photos. Il sont accueillis en héros. Aldrin, Collins et Armstrong, chacun suivra son propre destin mais les trois hommes resteront à jamais unis par ce premier voyage sur la Lune, un vieux rêve de l’humanité.