DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections législatives anticipées au Japon

Vous lisez:

Elections législatives anticipées au Japon

Taille du texte Aa Aa

Première étape: la dissolution ce mardi du Parlement accueillie comme le veut la tradition par les “banzaï” des députés, ce qui signifie longue vie.

Pour le Premier ministre Taro Aso, en chute libre dans les sondages, ce scrutin du 20 août prochain est la seule façon de restaurer la confiance de l‘électorat. Mais il n’est pas en faveur du PLD, le parti au pouvoir depuis un demi siècle. Le Parti démocrate du Japon part favori dans les sondages. “Cette dissolution est nécessaire explique le porte-parole du gouvernement, elle nous permet d’aller de l’avant et de bénéficier de davantage de coopération et de compréhension du peuple japonais de manière à offrir une société saine et énergique tournée vers l’avenir.” La défaite cuisante du PLD aux municipales de Tokyo le 12 juillet explique la convocation de ces législatives. La victoire du Parti démocrate du Japon mettrait fin à la paralysie du Parlement dont la Chambre haute est contrôlée par l’opposition. Le PDJ, qui n’a jamais gouverné, a promis d’adopter une politique économique et sociale moins libérale.