DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Faire carrière en Grande-Bretagne, l'apanage des riches

Vous lisez:

Faire carrière en Grande-Bretagne, l'apanage des riches

Taille du texte Aa Aa

L’ascension sociale est difficile surtout quand on vient d’un milieu défavorisé. Rien de nouveau à priori.

En Grande-Bretagne, seuls les enfants issus de familles aisées peuvent espérer faire carrière dans des domaines comme la médecine ou le droit. Ce constat est étayé par un rapport dévoilé aujourd’hui et réalisé sous la direction de l’ancien ministre Alan Milburn, à la demande du gouvernement britannique. Selon cette étude, 75 pour cent des juges britanniques, presque autant de directeurs financiers et près de la moitié de l’ensemble des hauts fonctionnaires ont été formés dans des écoles privées, alors qu’en moyenne moins de 10% de la population a accès à ce type d’enseignement. Le rapport donne 88 recommandations dont l’ouverture des stages à un plus grand nombre. Il rejette un retour à la sélection académique des élèves et prône le droit, pour les parents, de pouvoir choisir de meilleures écoles pour leurs enfants.