DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le monde rend hommage à la mission Appolo 11

Vous lisez:

Le monde rend hommage à la mission Appolo 11

Taille du texte Aa Aa

Il y a 40 ans Neil Armstrong devenait le premier homme à marcher sur la Lune en prononçant cette phrase devenue culte : “c’est un petit pas pour l’homme, un bon de géant pour l’humanité”.

Sous la bannière des Etats-Unis, les trois héros d’enfance du Président Obama ont profité de leur visite à la Maison Blanche, ce lundi, pour appeler Washington à poursuivre la conquête spatiale. “Je pense que pour ce quarantième anniversaire nous sommes tous reconnaissants de ce que vous avez fait. Nous espérons qu’au moment même où nous parlons, il y a une nouvelle génération d’enfants qui regarde là-haut vers le ciel pour devenir les prochains Armstrong, Collins, et Aldrin. Nous voulons être sûrs que la NASA sera là pour eux lorsqu’ils voudront faire leur voyage.” Loin du rêve de Neil Armstong, Michael Collins et Buzz Aldrin, les Etats-Unis s’interrogent pourtant sur l’avenir des vols spatiaux habités. Le président américain a demandé un réexamen approfondi du programme “Constellation”, lancé par son prédécesseur en 2004. L’objectif de George W. Bush était de renvoyer des Américains sur la Lune d’ici 2020, une première étape à des vols habités vers Mars et au-delà. Mais, crise économique oblige, cette mission est loin d‘être une priorité pour l’opinion publique.