DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Parlement européen abonde dans le sens des producteurs de lait

Vous lisez:

Le Parlement européen abonde dans le sens des producteurs de lait

Taille du texte Aa Aa

Le Parlement européen prend le contrepied de la Commission dans la crise du lait. Alors que dans un rapport présenté demain, l’exécutif européen devrait refuser de baisser les quotas laitiers, tous les groupes parlementaires lui demandent de s’y résoudre comme l’ont réclamé haut et fort les producteurs laitiers, ces dernières semaines.

A l’issue d’une audition de leurs représentants, le président de la commission de l’agriculture du nouveau Parlement, Paolo de Castro, a mis en garde contre un démantèlement de la Politique agricole commune. D’après lui, “il faut prendre en compte le fait que la PAC n’est pas seulement une politique pour 10 millions d’agriculteurs, mais aussi pour 500 millions de citoyens européens. Nous espérons que dans cette législature, nous pourrons défendre la PAC face aux risques qu’elle encourt,” a-t-il poursuivi. Cette position des parlementaires satisfait “European Milk Board”. Cette fédération qui a émergé avec la crise réclame, elle, une réduction de 5% des quotas pour enrayer la chute des prix. Pour Pascal Massol, l’un de ses représentants, “la position du Parlement européen est intéressante: c’est une bouffée d’oxygène. Maintenant, il va falloir que nous producteurs, on appuie avec des actions fortes dans le sens du Parlement européen pour qu’il puisse faire pression sur la Commission européenne.” L’EMB prévoit de nouveau de manifester à Bruxelles ce mercredi. Mais le combat face à la Commission européenne s’annonce difficile au moment où les représentants des producteurs de lait ne font pas front commun. Certains, plus modérés, également entendus par les parlementaires, sont favorables à une hausse de la production et à une libéralisation plus grande du secteur.