DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord sur les frontières de la région d'Abyei

Vous lisez:

Accord sur les frontières de la région d'Abyei

Taille du texte Aa Aa

C’est une image rare : les représentants du Soudan et du Sud-Soudan dans les bras l’un de l’autre.

La scène a eu lieu à La Haye ce mercredi. Alors qu’un tribunal arbitral venait de trancher pour définir les frontières de la région d’Abyei. Une zone charnière entre les territoires contrôlés par les deux camps, convoitée à la fois par le gouvernement de Khartoum et l’ex-rébellion sudiste. Abyei est une région riche en énergies fossiles. La cour a donné les champs pétrolifères au Nord. Dont acte pour le représentant sud-soudanais. ‘‘Je vais respecter cette décision. Je pense qu’elle va consolider la paix au Soudan et dans la région d’Abyei’‘, a-t-il affirmé. Des propos rassurants pour la communauté internationale. Elle craignait un regain de tension après cette redéfinition des frontières. Mais Khartoum joue aussi la carte de l’apaisement. ‘‘Nous avons beaucoup gagné avec cette sentance. Même si on ne nous a pas donné autant que ce à quoi nous pensions avoir droit’‘, a estimé son représentant. Ce différend sur les frontière de la région avait provoqué des affrontements l’an dernier. Bilan, une centaine de morts et un enlisement. D’où l’arbitrage demandé par les deux camps à la cour de La Haye. La zone est sensible. Régie par un accord de paix qui a mis fin à 20 ans de guerre entre Nord et Sud-Soudan en 2005. Le conflit le plus long du Continent africain.