DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

General Motors se débat dans la morosité

Vous lisez:

General Motors se débat dans la morosité

Taille du texte Aa Aa

Le constructeur automobile américain a annoncé une chute de 22% de ses ventes mondiales au premier semestre par rapport à l’année dernière.

Entre janvier et juin, GM a vendu 3,5 millions de véhicules, contre 4,3 millions sur la même période en 2008. General Motors pâtit, comme tous les constructeurs, de la forte dégradation du marché automobile nord-américain. Le géant de Detroit réalise à présent quasiment les trois quart de ses ventes en dehors des Etats-Unis. Le groupe a déposé le bilan, il n’est plus côté en bourse. Sa restructuration est en cours. D’ailleurs la question de la reprise de sa marque allemande Opel est toujours en suspens. Les dirigeants de General Motors et des représentants du gouvernement allemand se sont rencontrés ce mercredi, afin de débattre des différentes offres proposées par les repreneurs. Il y en a toujours trois : celle d‘équipementier canadien Magna appuyé par une banque russe, celle de l’investisseur belge RHJ et celle du groupe chinois BAIC. Du côté de GM, maison-mère d’Opel, la préférence va à l’investisseur belge. Côté allemand, on maintient son soutien à l’offre de Magna. A priori, pas de décision avant la semaine prochaine.