DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rebondissement dans l'affaire Guéorgi Gongadzé

Vous lisez:

Rebondissement dans l'affaire Guéorgi Gongadzé

Taille du texte Aa Aa

Le principal suspect, un ancien général de la police ukrainienne, accusé du meurtre du journaliste, a été arrêté mardi soir après six années de cavale. Olexy Poukatch a avoué avoir participé à l’enlèvement et à l’assassinat de Guéorgi Gongadzé. Au cours de son interrogatoire, il a désigné de hauts responsables de l’Etat comme les donneurs d’ordre. Aucun nom n’a été divulgué.

Guéorgi Gongadzé, très critique envers le régime de l’ancien président Koutchma, avait été enlevé le 16 septembre 2000 à Kiev. Son corps décapité avait été retrouvé dans un bois deux mois plus tard. Dans cette affaire, trois policiers avaient été arrêtés puis condamnés à de longues peines de prison. Comme Anna Politkovskaïa en Russie, la disparition de Guéorgui Gongadzé avait fait scandale en Ukraine. Elle est considérée comme le déclencheur d’un mouvement de protestation qui devait aboutir à la Révolution orange. Arrivé au pouvoir en 2004, le président Iouchtchenko avait fait de la résolution de cette affaire, l’une de ses priorités.